Les anciens condensateurs posent plusieurs types de problèmes aux restaurateurs de postes radio TSF:
  • leur identification - nature et valeurs caractéristiques
  • leur remplacement par des composants actuels
  • leur reformage éventuel (condensateurs chimiques)
 

Condensateurs caramels

condensateur caramel
condensateur caramel

Rappels sur la notation actuelle

millifarad 1 mF = 10-3 Farad   Attention : ambiguïté avec l'ancienne notation
microfarad 1µF = 10-6 F = 1/1000e mF
nanofarad 1 nF = 10-9F = 1/1000e µF
picofarad 1 pF = 10-12F = 1/1000e nF
 

Les marquages de résistances et condensateurs

(Radio Pratique n°106 - septembre 1959)
Le code des couleurs, s'il est connu des restaurateurs de TSF demande un petit apprentissage quant à son application aux composants anciens. A leur intention, dans les lignes qui suivent, nous rappelons les règles de lecture. En effet, la disposition des codes de couleur n'est pas toujours la même et bien des confusions sont créées de ce fait. Essayons donc, en vue de clarifier les choses, de donner a peu près tous les types de résistances et capacité employant ce procédé.
 

Résistances

 
image d'une résistance
Modèle A — II peut s'agir de simples traits ou même de points. Dans le cas où l'on a affaire à une résistance bobinée, le premier trait de gauche est plus large que les autres.
  • Le trait, point ou cercle de gauche Indique le premier chiffre de gauche.
  • Le second, en allant vers la droite, Indique le second chiffre.
  • Le troisième correspond au nombre de zéros qu'il faut ajouter aux deux chiffres précédents. Il montre, en conséquence, qu'il ne faut ajouter aucun zéro s'il est noir. Un zéro s'il est brun, deux s'il est rouge, etc.
  • Le quatrième et dernier à droite est la tolérance accordée à la valeur indiquée. Or, la résistance ne peut être inférieure ou supérieure que de 5 %, la valeur indiquée. Argent : 10 %. Absence de ce quatrième cercle : 20 %.
Il faut encore savoir, qu'ici, la couleur du corps, en dehors des précédentes indications, n'a aucune signification autre que celle-ci: corps noir: le dit corps n'est pas isolé ; corps en couleur : le corps est isolé.
 
image d'une résistance 2
Modèle B
  • Le premier cercle à gauche : donne le second chiffre.
  • Le corps lui-même, donne le premier chiffre.
  • Le second cercle donne le nombre de zéros à ajouter.
  • Le troisième cercle, à l'extrême droite, indique la tolérance.
 
image d'une résistance 3
Modèle C — La teinte (or, argent ou néant) à gauche, donne la tolérance.
  • La couleur du corps donne le premier chiffre.
  • La tache centrale donne le nombre de zéros à ajouter.
  • La couleur de l'extrémité droite donne le deuxième chiffre.
 
image d'une résistance 4
Modèle D — Modèle plus ancien qui n'indique pas la tolérance
  • la couleur du corps indique le premier chiffre
  • celle de l'extrémité le second chiffre
  • celle de l'anneau central, tache ou point, le nombre de zéros à ajouter.
 

Condensateur

 
image d'un condensateur 4
Modèle E — Modèle céramique. La valeur est donnée en picofarads (pF), ce qui équivaut aux micromicrofarads
  • L'extrémité gauche : le coefficient de température.
  • Second cercle : premier chiffre de la valeur à lire.
  • Troisième cercle : deuxième chiffre de la valeur à lire.
  • Quatrième cercle : nombre de zéros à ajouter.
  • Cinquième cercle : tolérance.
  • La couleur du corps est sans signification et la tension de service admise pour tous les condensateurs céramique, est de 500 volts.
 

Avertissement

On évitera la confusion qui peut se produire entre résistances et condensateurs, par une allure extérieure un peu semblable, au premier abord : tandis que les résistances ne portent pas plus de quatre cercles, ces condensateurs en ont cinq dont le premier, a gauche, plus large que les quatre autres.
 
image d'un condensateur 5
Modèle F — Modèle céramique.
  • Cercle sur l'extrémité gauche : coefficient de température.
  • Premier point gauche : premier chiffre de la valeur.
  • Second point gauche : second chiffre de la valeur.
  • Troisième point : nombre de zéros à ajouter.
  • Dernier point à droite : tolérance.
 
image d'un condensateur 6
Modèle G — Modèle céramique.
Même mode de lecture que précédemment, en F.
 
image d'un condensateur 7
Modèle H — Modèle céramique.
De gauche à droite, les points représentent successivement :
  • Le premier chiffre de la valeur à lire.
  • Le second chiffre de la valeur à lire.
  • Le nombre de zéros.
  • La tolérance.
  • Le cinquième point, isolé à droite, donne la tension de service par le code suivant : vert: 500 volts. Orange: 350 volts et Brun : 150 volts.
 
image d'un condensateur 8
Modèle I — Modèle mica : valeur toujours exprimée en picofarads.
Les cercles sont tournés vers le sol et on lit de gauche à droite, dans le sens inverse des aiguilles d'une montre : la connexion de sortie, rouge, est tournée vers le haut :
  • Premier cercle : donne la tension de service.
  • Second cercle : donne la tolérance.
  • Troisième cercle : donne le nombre de zéros terminant la valeur.
  • Quatrième cercle : donne le troisième chiffre de la valeur.
  • Cinquième cercle : donne le second chiffre de la valeur.
  • Sixième cercle : donne le premier chiffre de la valeur.
 
image d'un condensateur 9
Modèle J — Modèle au papier : valeur exprimée en picofarads :
Les deux types, pratiquement identiques et représentés ici, se lisent pareillement : le côté « quatre cercles » est tenu vers la gauche tandis que le côté « deux cercles » est tenu vers la droite :
  • Premier cercle de gauche : premier chiffre de la valeur.
  • Second cercle de gauche : second chiffre de la valeur.
  • Troisième cercle : nombre de zéros à ajouter.
  • Quatrième cercle : tolérance.
  • Les deux cercles de droite indiquent les tensions de pointe et de service.
On notera que l'armature extérieure, représentée à l'extrémité droite de nos deux dessins J peut malgré tout, dans certains modèles, se trouver à gauche après avoir adopté la position indiqués.
 
image d'un condensateur 10
K — Modèle céramique. Ne se trouvent, sans compensation de température, que pour les condensateurs d'assez forte valeur de capacité :
Les trois traits se lisent de gauche à droite, de la façon suivante :
  • Le premier à gauche donne le premier chiffre,
  • celui du centre le second chiffre
  • celui de droite le nombre de zéros.
 
image d'un condensateur 11
Modèle L — Condensateurs au mica ou au papier :
Trois codes différents existent pour ces modèles ; il s'agit de :
  • Radio Manufacturer Association (en abrégé RMA)
  • Joint Army Navy (JAN)
  • AmericanWar Standards (AWS).
Comme il s'agit avant tout de savoir à quel code on a affaire, c'est le point supérieur gauche (flèche dirigée vers la droite) qui renseigne :
Il est noir dans le code JAN, il est noir dans le code AWS ; peut aussi être argent, il est d'une couleur différente pour le code RMA et blanc pour le code RMA dit « classe J ».
Modèle RMA, papier ou mica : Flèche dirigée vers la droite :
  • Point supérieur gauche : premier chiffre de la valeur à lire
  • Point supérieur milieu : second chiffre de la valeur à lire
  • point supérieur droite: troisième chiffre de la valeur à lire
  • Point inférieur gauche : tension de service
  • Point inférieur milieu : tolérance
  • Point inférieur droite : nombre de zéros à ajouter.

Modèle RMA, mica, classe J :
  • Point supérieur gauche ; blanc
  • Point supérieur milieu : premier chiffre de la valeur à lire
  • Point supérieur droite : second chiffre de la valeur à lire
  • Point inférieur gauche : tension de service
  • point inférieur milieu : tolérance
  • Point inférieur droite: nombre de zéros à ajouter.

Modèles JAN ou AWS, papier
  • Point supérieur gauche : argent
  • Point supérieur milieu : premier chiffre de la valeur, à lire
  • oint supérieur droite : second chiffre de la valeur à lire
  • Point Inférieur gauche: tension de service
  • Point inférieur milieu : tolérance
  • Point inférieur droite: nombre de zéros à ajouter.
Modèle JAN ou WAS, mica :
  • Point supérieur gauche : noir
  • Point supérieur milieu: premier chiffre de la valeur à lire
  • Point supérieur droite: second chiffre de la valeur à lire
  • Point inférieur gauche : tension de service
  • Point inférieur milieu : tolérance
  • Point Inférieur droite : nombre de zéros à ajouter.
 
image d'un condensateur 12
MModèle au papier : La flèche tournée vers la droite :
  • Point gauche : premier chiffre de la valeur à lire
  • Point milieu : second chiffre de la valeur à lire
  • Point droite: nombre de zéros à ajouter
  • Point isolé en bas, à droite : tolérance
  • Point isolé en haut, à droite : tension de service.
 
image d'un condensateur 13
N — La flèche tournée vers la droite :
  • Point gauche : premier chiffre de la valeur à lire
  • Point milieu : second chiffre de la valeur à lire
  • Point droite : nombre de zéros à ajouter.
Il s'agit de modèles plus anciens, ne donnant ni tolérance ni tension de service.
 
Bien que cette liste soit terminée, nous serions encore incomplets si nous ne donnions pas le tableau ci-dessous. Il fournit certains détails complémentaires indispensables, sans lesquels la lecture serait malgré tout insuffisante :
 
Couleurs
Chiffres
Résistances
C Mica
C papier
Condensateurs céramiques
Tension
x
par
Tol.
%
x
par
Tol.
%
x
par
Tol.
%
Tolérance
÷
par
>10pF
<10pF
Coef.
Temp
Noir
0
1
1
20
1
20
1
20
2
0
Marron
1
10
10
10
10
1
- 30
100
Rouge
2
100
100
2
100
100
2
- 80
200
Orange
3
1K
1000
RMA
3
1000
1000
RMA
2.5
- 150
300
Jaune
4
10K
10000
10000
5
RMA
10000
- 220
400
Vert
5
100K
RMA
5
5
0.5
- 330
500
Bleu
6
1M
- 470
600
Violet
7
10M
- 750
700
Gris
8
0.01
+ 30
800
Blanc
9
10
0.1
10
0.25

- 330
±500
JAN
+120
- 750
RMA

900
Or
0.1
5
JAN
5
0.1
5
1
1000
Argent
0.1
10
10
10
2000
Incolore
20
20
500
 

Sources et références

[1] Radio Pratique n°106 - septembre 1959