Piles et batteries anciennes

(Joseph-Henri Lévy)

Un peu d'histoire

Les premiers postes de radio étaient rarement alimentés par le secteur. Au début du 20e, le coût de raccordement 'au secteur' n'était pas à la portée de tous. De plus, certains secteurs délivraient des tensions continues difficiles à adapter aux radios. C'est donc avec des piles et/ou batteries qu'étaient alimentées les TSF. On distinguait la source de chauffage des filaments de celle qui alimentait les plaques et les grilles écran. La première consommant un courant pouvant être proche de l'ampère ( et plus) était une batterie rechargeable. La seconde consommant moins a très vite été constituée de piles. L'utilisateur descendait régulièrement chez son garagiste pour recharger la batterie filament. La course aux fortes capacités de stockage était engagée.
Pour faire chanter à nouveaux les postes de cette époque, on utilise, aujourd'hui, des alimentations faite-maison raccordées au secteur et fournissant ces tensions. Un exemple de montage est décrit ici Alimentation pour postes batteries.
 

Un catalogue présentant des piles et batteries

Ici un exemple de couple de batteries ( rechargeables) "filaments" et "Anodes".
(Catalogue BONVOISIN 1929)
Carnets TSF


Les piles "Hautes tensions" apparaissent. (Catalogue BONVOISIN 1929)
Carnets TSF