Les postes de radio se dérèglent quelques fois. Cela se traduit par un écart entre la station captée et la fréquence (ou longueur d’onde) affiché au cadran. Je ne parle ici des noms de station du cadran, dont beaucoup d’entre elles ont disparu de la gamme GO.

Pour réaligner (c’est le terme usité) le poste TSF, il faut envoyer un signal HF issu d’un générateur désigné par le terme « hétérodyne ». Ce signal HF est réglable en fréquence entre 540KHz et 1600KHz.

Il est, de plus modulé, à une fréquence audible ( entre 400 et 1000Hz). Cela permet à l’opérateur de régler son poste « à l’oreille ». S’il est munit d’un multimètre, il pourra ainsi mesurer la tension BF aux bornes du haut-parleur.

En mode de réception normal, une antenne réelle dérègle et amortit le circuit d'accord d'entrée des postes. C'est pourquoi, il est nécessaire lors d'une opération d'alignement et pour s'approcher des conditions réelles, d'insérer une antenne fictive entre le générateur HF et le poste.

C’est cette antenne « fictive » qui est décrite ici.

Attention! Il faut blinder l'antenne fictive en plaçant les circuits RLC, décrits plus bas, dans un tube métallique par exemple.
Le générateur HF (hétérodyne) devra produire un signal modulé à 30% pour se placer dans des conditions moyennes de réception AM.

Commune 

(Terman — Radio Engineers'HandBook)

Le poste de radio «voit» le générateur HF comme une antenne de type long-fil d'une longueur donnée et placée à une hauteur donnée. Elle est appliquée pour des fréquences de 540KHz à 1600KHz.

Modèle RMA 

(Terman — Radio Engineers'HandBook)

Ce schéma est extrait des procédures de test standard utilisées en Angleterre et décrites dans le document R. M. A. (Wireless Proc., Vol. 12, p. 179, September, 1937).
Il est destiné à spécifier les tests d'évaluation du rendement global des récepteurs radio.

Modèle IRE nbsp;

(USA - Source Handbook ARRL)

Un modèle d'antenne fictive — circuit ci-contre — a été défini par l'IRE (USA). Il simule l'impédance que présenterait une antenne d'environ 15 mètres de fil de cuivre (ø:1.5mm) tendu à 7,5 mètres du sol et relié au récepteur par 10 mètres de fil.

Sources et références

[1] F. E. TERMAN, "Radio Engineer's Handbook", McGraw-Hill, New York, 1943.

[2] F. LANGFORD-SMITH, "Radiotron Designer's Handbook", Radio Corporation of America - Harrison, New Jersey, 1953.